Tourisme ornithologique dans les canyons du Sil

OISEAUX ENTRE LES ROCHERS, FORÊTS ET VIGNOBLES

Les précipices et rochers qui se dressent de manière imposante sur la rivière Sil, les forêts mystérieuses et les vignobles escarpés cultivés en terrasses depuis des temps immémoriaux, donnent forme à une des enclaves aux paysages les plus singuliers de Galice regroupant de nombres espèces très attrayantes.

La zone accueille un intéressant catalogue d’oiseaux, notamment pendant la période de reproduction entre avril et juillet. Durant une bonne partie de son cours en Galice, la rivière Sil s’ouvre sur une profonde vallée à travers un passage encaissé. Des forêts de différents types en fonction de l’orientation, des rochers, des taillis et même des vignobles, fournissent des habitats favorables aux oiseaux.

Quels oiseaux est-il possible de voir ?

Il faut souligner la présence d’oiseaux rupicoles comme le faucon, le hibou royal ou plus rarement le monticole bleu et l’aigle royal. D’autres rapaces sont également présents dans la région comme la bondrée apivore, l’autour, le circaète Jean-le-Blanc ou l’aigle botté. D’autres espèces sont habituellement présentes comme l’hirondelle de rochers ou l’hirondelle rousseline, ainsi qu’une multitude de petits oiseaux forestiers comme le pouillot ibérique ou la sittelle torchepot. Dans les zones de culture et de fourré, au bord du canyon, il est facile de rencontrer des espèces comme l’alouette lulu ou la pie-grièche grise.

Comment et où observer ces espèces ?

Dans le cadre de la marque Galicia Birding, l'Agence de Tourisme de Galice vous propose les meilleurs chemins pour l'observation des oiseaux. Jusqu’à cinq itinéraires sont disponibles à pied ou en voiture pour parcourir le canyon du Sil, où vous pourrez observer de magnifiques espèces survolant nos canyons.

Pour obtenir plus d'informations, cliquez ici.

À ne pas manquer!

En mars, en plus des hirondelles rustiques et des milans noirs, les premiers circaètes Jean-le-Blanc se laissent observer dans les canyons du Sil.