Galería
Galería

Sgraffites dans la Ribeira Sacra

Qu’est-ce que les sgraffites ?

Après des décennies ancrés autour du terme encintado, sans distinction avec les techniques d’ornementations plus riches, réalisées sur des enduits recouvrant un tressage végétal, un entrelacs et même des briques ; le terme sgraffite (esgrafiado) fut introduit en Galice en 1995.

Face aux différentes techniques d’exécution des décorations sur mortiers de chaux et de sable, il était indispensable de nommer les deux pratiques de manière distincte : les encintados possèdent de « réelles intentions esthétiques dans la Ribeira Sacra, qui scellent, font ressortir et régularisent les joints de maçonnerie et les ouvrages en pierre », tandis que les sgraffites « sont l’exécution plus complexe, par application d'une seconde couche d’enduit, en traçant des dessins à l’aide d’une lame, d’une spatule ou d’une truelle (outil appelé cucharín en Galice), en retirant par raclement la couche superficielle avant son durcissement, et en laissant à découvert la couche inférieure affichant différentes couleurs et textures ».

Les exemples de cette technique sont nombreux en Galice, sur la Péninsule et même en Europe.

Les sgraffites dans la Ribeira Sacra

La Ribeira Sacra étant une zone avec une vaste amplitude territoriale et diversité intérieure, et étant un carrefour d’importants chemins historiques, les sgraffites de cette région présentent une grande richesse en termes de variété de formes. Gouttes, nageoires ou stylisations florales sont parmi les motifs que vous pourrez découvrir en détail.

Nous conservions au cours de la dernière décennie du XXe siècle plus d’un millier d’édifices décorés à l’aide de revêtements de chaux. Nous sommes face à ce qui est peut-être la plus grande concentration d’encintados et d’authentiques sgraffites de la Péninsule ibérique en milieu rural. La plupart sont en ruine sur des habitations abandonnées, mais nous gardons le souvenir de certains d’entre eux grâce à des photographies.

C’est pour cette raison qu’à débuté en 2017, par le biais du Conseil du tourisme, un projet d’étude et de consolidation de tous les exemplaires visitables, susceptibles d’attirer du tourisme. Un point et une parenthèse dans le temps, l'occasion de sauver certaines décorations importantes et de réutiliser la technique, en l’expérimentant de pair avec les nouveaux moyens contemporains de décoration murale.

PROJET DE MISE EN VALEUR DÉVELOPPÉ PAR LE CTRS EN 2017

Dans la lignée du projet d’embellissement Un toque de Color en Ribeira Sacra, mené au cours des années précédentes, le Conseil du tourisme de la Ribeira Sacra, en collaboration avec la Agence de Tourisme de Galice, a débuté en 2017 un plan global de diffusion, de sensibilisation et de réhabilitation de ce patrimoine exceptionnel, à la fois si caractéristique de la Ribeira Sacra et si méconnu.

Ce projet comporte plusieurs actions mettant l’accent sur l’étude et la recherche de cette technique, la rénovation de constructions singulières, l’expérimentation de nouvelles ornementations murales décorées à l’aide de chaux et la sensibilité de la population locale à travers la réalisation d’ateliers et de journées d’informations.

1.- Recherche et publication numérique « Sgraffites dans la Ribeira Sacra. D’une tradition culturelle à une ressource touristique »

Il s’agit d’une enquête et d’une publication ayant pour objectif de promouvoir le tourisme. Elles sont destinées à la population locale et aux potentiels visiteurs, dans le but d’incorporer un nouveau symbole ou une nouvelle icône pour le tourisme culturel et durable dans la Ribeira Sacra. Les fonctions du revêtement décoratif sont examinées, des clés basiques pour déchiffrer les inscriptions et apprendre à voir les sgraffites sont proposées (destinées aux guides touristiques et vulgarisateurs), le pari de l’union entre les sgraffites et la peinture murale est justifié (depuis des exemples de la tradition conservés dans la Ribeira Sacra jusqu’à des exemples de réalisations contemporaines dans d’autres territoires), et l’inclusion de possibles itinéraires des sgraffites à travers la Ribeira Sacra est proposée (à ajouter au paysage humanisé par la culture du vin, les voies fluviales, l’art roman et les chemins de Saint-Jacques).

La publication sera présentée dans les prochaines semaines et sera téléchargeable dans ce même site Web.

2.- Interventions

Quatre interventions ont été réalisées en 2017. Deux restaurations d’édifices existants, situés dans des centres d’intérêt culturel et paysager comme Montefurado à Quiroga et sur les terres de Taboada. Deux nouvelles œuvres ont été exécutées, la première en suivant la technique traditionnelle à Barxacova, Parada de Sil, et la seconde en incorporant l’intervention de peintres muralistes, dans la lignée du projet initié par le Conseil du tourisme de la Ribeira Sacra d’amélioration des paysages ternes à l’aide d'œuvres récentes, sur le site historique de Castro Caldelas.

3.- Ateliers et journées de diffusion

Ateliers

Différents ateliers ont été organisés par le Conseil du tourisme pour diffuser les techniques utilisées lors de la réalisation de sgraffites, avec pour cibles principales les artistes locaux ou d’ailleurs et la population local. Les participants ont eu l'opportunité de découvrir tous les matériaux utilisés dans les sgraffites (types de peintures, outils, fabrication du mortier de chaux, etc.), et d’observer et de pratiquer leur application.

Cette activité peut être un canal de sensibilisation par lequel faire participer la population locale au projet, mettre en commun les connaissances et en même temps encourager les participants à contribuer à l’intégration paysagère et à la restauration de tous les éléments que nous appelons ici feísmo. Il sera non seulement possible aux participants de contribuer à l'embellissement de la destination, mais également de redécouvrir et de mettre en pratique d’anciennes techniques de sgraffite, favorisant ainsi sa pérennité.

« Introduction aux techniques de sgraffite à la chaux » : Organisation d’ateliers de huit heures (divisés en deux journées) sur la restauration et la réalisation de nouveaux sgraffites, destinés aux architectes, aux restaurateurs, aux entrepreneurs du bâtiment et à d’autres professionnels.

Journées d'informations/de formation

Lors de chacune des interventions, des conférences et visites étaient organisées pour permettre aux habitants de chaque localité voisine et à toutes les personnes intéressées de découvrir le projet. Le but de cette action était de faire découvrir les sgraffites et les décorations à la chaux aux personnes qui cohabitent au sein de la Ribeira Sacra et partagent ce patrimoine si vaste. Pendant ces petites rencontres, l’accent était mis sur la responsabilité partagée de prendre soin de l’environnement et du paysage qui nous entoure.

Finalement, la technique des sgraffites a été présentée dans les écoles d’une manière participative et novatrice. En s’immergeant de manière ludique pour mieux assimiler cette technique et ses matériaux, les élèves commencèrent à redécouvrir les façades de nos ancêtres en leur rendant la place qu’elles méritent dans la société.

Ce projet a été effectué dans des écoles situées dans des lieux où le sgraffite a eu et continue d’avoir une grande importance. Ces journées ont été réalisées dans deux collèges et deux lycées et ont été particulièrement attendues. Jeux de rôle, trivial, cartes, etc., et divers outils avec lesquels les élèves pouvaient apprendre comment réaliser la technique du sgraffite, son importance, ses matériaux, sa concentration dans cette zone et ses diverses significations. Une expérience très enrichissante qui a été très bien accueillie par les élèves. Ils peuvent désormais transmettre le souvenir de cette technique, car ils ont pu se rendre compte qu’il s’agit d’une partie de notre patrimoine qui est en train de disparaître, et qui a besoin de plus d’attention et de soins.

PUESTA EN VALOR DE LOS ESGRAFIADOS

See more...

DÉCOUVREZ LES INTERVENTIONS RÉALISÉES PAR LE CONSEIL DU TOURISME RS