Galería
Galería

Sites archéologiques

Le patrimoine archéologique de la Ribeira Sacra couvre une large période temporelle, depuis des restes préhistoriques jusqu’aux tombes médiévales.

Les terres de la Ribeira Sacra sont peuplées depuis des milliers d’années. En témoignent les divers dolmens et mámoas (tumulus funéraires du Néolithique se trouvant dans le nord-ouest de la péninsule ibérique) se trouvant sur tout le territoire. Des colonies comme celle de Castromaior, dont les origines sont datées au Ve-IVe siècle av. J.-C. et qui est considérée comme l’une des plus importantes de la péninsule ibérique, nous permettent de comprendre l’importance de la zone depuis des temps très anciens.

Suite à l’arrivée de l’Empire romain, une grande transformation s’est opérée dans la zone, laissant diverses preuves de leur présence sur ces terres. On citera à titre d'exemple le tunnel de Montefurado, une grande excavation dans la montagne réalisée par les romains pour dévier le cours du Sil et profiter de ses ressources aurifères.

Plus tard, au cours du Moyen-Âge, les seigneurs féodaux qui dominaient ces terres ont également laissé de bons exemples de leur pouvoir. Les châteaux de Castro Caldelas ou celui d'A Peroxa, ainsi que le donjon des ruines du château de Monforte sont des exemples clairs de l’architecture militaire de cette époque. Un autre exemple d’origine plus humble, bien qu’également datées entre le Xe et le XIIe siècle, sont les tombes de San Vítor de Barxacova. Cette étrange nécropole fut creusée dans la roche dure, ce qui a permis de converser ses contours jusqu’à ce jour.

Sites archéologiques

Découvrez les sites archéologiques de la Ribeira Sacra