Galerie
Galerie

Le Chemin français

Randonnée

À travers ce petit tronçon du Chemin français, le pèlerin parcourra le nord des terres de la Ribeira Sacra, tout en profitant du paysage traditionnel de cette partie de la Galice, formé de collines sillonnées par de petits ruisseaux. Il s’agit d’un parcours linéaire qui pourra être réalisé en une journée.

Cómo llegar Cómo llegar
Distance de route
23,29 km
Temps de route
7 h 46 min
Itinéraire de route
Linéaire
Début
Ferreiros
Fin
O Hospital
Difficulté
Moyen
Dénivelé
Ascension: 469 m
Descente: 428 m
M.I.D.E. 3 2 2 3

La découverte de la tombe de l'apôtre saint Jacques au début du IXe siècle, dans l’actuelle Compostelle, a traversé les frontières des royaumes d’Espagne et s’est diffusée dans toute l’Europe. À partir de là ont commencé à arriver les premiers pèlerins jusqu’à se compter par milliers. Tout cela a commencé à donner forme au Chemin de Saint-Jacques, qui est en quelque sorte devenue la colonne vertébrale de l’Europe. Face à une telle affluence, les rois espagnols de l’époque ont commencé à apporter leur soutien à ce chemin, en le dotant de services et d’aides. Ce chemin s’est fait connaître comme le Chemin français. Il naît dans le village de Roncevaux, et passe par différents lieux comme Logroño, Burgos ou León, les reliant tous à Saint-Jacques. En Galice, il entre par la commune de Pedrafita do Cebreiro, une zone montagneuse de la province de Lugo, qui marque la frontière naturelle avec la région de Castille-et-León.

Ce Chemin français passe également par la Ribeira Sacra, concrètement par les municipalités de Paradela et Portomarín. Il est possible de réaliser ce trajet en un jour, car il couvre une étape de ce Chemin s’il est débuté dans la commune voisine de Sarria. À travers ce chemin, le pèlerin pénètrera dans une Galice purement rurale.

En sortant des limites de Sarria, le chemin se poursuit sur le territoire de Paradela, en passant par différentes petites communes entourées en permanence de prés et de petites parcelles de forêt. Un peu à l’écart du chemin se trouve l’église de Santa María de Loio, qui était à l’origine le monastère de Ribaloio, où est né l’Ordre Militaire des Chevaliers de Saint-Jacques. Après une descente abrupte, le pèlerin laisse derrière lui la municipalité de Paradela et passe à celle de Portomarín, en traversant le fleuve Miño un peu plus loin. À cet endroit se trouve l’église de San Xoan, déplacée pierre par pierre depuis son emplacement d’origine près de l’ancien Portomarín, aujourd'hui sous les eaux du barrage.

De là, le chemin commence à monter par des collines successives, en passant à proximité de Castromaior, une ancienne colonie pré-romaine très bien conservée. Enfin, le pèlerin arrivera à Hospital, une petite commune où se trouvait à l’origine un hôpital de pèlerins, aujourd’hui disparu. À partir de là, le Chemin français quitte les limites de la Ribeira Sacra en direction de Compostelle, en passant par les communes de Palas de Reis et Melide.

Équipement et services

Parking
Sources d'eau
Stands de nourriture

Accessibilité

À vélo
En voiture