Voyage distance
73 km
Voyage temps
3 jours
Début
Ourense
Fin
Ourense

Route de l'art roman

Culturel

La Ribeira Sacra abrite la plus grande concentration d'art roman rural d'Europe. Découvrez des lieux entourés d'histoire, d'art, de traditions et d'une nature unique.

Pour initier votre périple, partez de Ourense et prenez la N-540 (Ourense-Lugo), jusqu'à Chantada, où vous pourrez admirer son centre historique, avec ses célèbres porches.

Engagez vous dans le couloir rapide Monforte-Lalín (CRG-2.1), et un peu après le nouveau pont qui traverse le fleuve Miño, vous pouvez voir, sur votre droite, un panneau indiquant l'église de Santo Estevo de Rivas de Miño, magnifique exemple du style roman caractéristique de la Ribeira Sacra. L'église, parfaitement adaptée à la pente rocheuse, domine la vallée du Miño, et vous permettra de voir le réservoir de Belesar. En plus d'admirer le monument, vous pourrez profiter de vues panoramiques extraordinaires sur le versant ouest du Miño, recouvert de terrasses.

Si vous revenez sur vos pas, vous arriverez à nouveau à la jonction de la CRG-2.1, où vous aurez deux options. Vous pouvez visiter (en amont du barrage de Belesar) les églises de Santa Maria de Pesqueiras et de San Vitorio à Ribas de Miño, ainsi que les célèbres églises de San Nicolao de Portomarín, qui a été démantelée pierre par pierre et reconstruite à nouveau, en raison de la construction du barrage de Belesar.

Si vous avez moins de temps, suivez le panneau qui vous conduira à San Paio de Diomondi, une église du XIIe siècle qui peut être visitée le dimanche à midi, pendant le service religieux.

En continuant sur les terres d’O Saviñao, et en avançant vers le sud le long du cours du Miño, vous arriverez à un croisement, où vous devrez tourner à droite en suivant les indications qui vous mèneront à l’église de San Martiño da Cova. Ce joyau de l'art roman est situé dans le lieu appelé « Cabo do Mundo » (Cap du Monde), un impressionnant méandre tracé par le Miño au sud des municipalités de Chantada et O Saviñao.

En avançant vers le sud, et en entrant dans la municipalité de Pantón, vous arriverez dans la zone qui présente la plus forte densité d'architecture romane de toute la Ribeira Sacra. Votre premier arrêt sera San Miguel de Eire, une petite église très élancée.

En partant de Eiré, il est obligatoire de visiter trois joyaux de l'art roman : Santo Estevo de Atán, San Vicente de Pombeiro et San Fiz de Cangas. Pour le premier, vous devrez aller jusqu’à Os Peares puis prendre une route vers la gauche, en retournant ensuite à Atán. Après Atán, vous suivrez un bref tronçon de la N-120 (Ourense-Monforte), en bifurquant un peu avant Ferreira de Pantón pour visiter San Fiz de Cangas.

De là, vous irez en direction de Monforte pour atteindre le Castro de Ferreira (Pantón), où vous pourrez visiter le monastère des Bernardas de Ferreira, qui existait déjà au Xe siècle. Il était alors régi par l'ordre de San Bieito. Il ne reste aujourd'hui que l’église de l’ancien monastère féminin, dans un bâtiment d’une grande simplicité architecturale.

Après ces visites, en continuant  par la N-120, vous pourrez faire un détour vers la gare ferroviaire de Canaval. Après avoir admiré l'église de San Pedro de Canaval, visitez Santa María de Proendos et Santa María de Bolmente, en empruntant une route locale depuis la capitale municipale Sober.

Ne manquez pas l'occasion de visiter le point de vue da Cividade. Si vous continuez sur cette même route, vous trouverez les églises de San Vicente de Pinol et de San Xillao de Lobios, avant de reprendre la N-120 pour retourner à Ourense.

Au milieu de forêts centenaires, un autre des joyaux d'art roman de la Ribeira Sacra

Au milieu de forêts centenaires, réticente à disparaître de l'histoire, l'église de Santa Maria de Pesqueiras est un autre des joyaux de l'architecture romane de la Ribeira Sacra. Sur les rives du Miño, avec le réservoir de Belesar à ses pieds, elle nous montre fièrement ses influences de Mateo, que ce fleuve a sûrement portées.

Déclaré Monument Historique et Artistique depuis 1931

L'église de San Juan ou de San Nicolás préside la place Condes de Fenosa à Portomarín. Située au milieu du Chemin de Saint-Jacques, c'est ici que des Chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem se sont installés pour prendre en charge les pèlerins au XIIe siècle.

Elle a été construite au début du XIIIe siècle

Eirexas d'Atan, San Fiz, Pombeiro, Eiré :

¡vós sodes un milagre erguido pola fe!.

-E ollades sempre o infinito.

Manuel Maria

 

Église construite entre le XIIe et le XIIIe siècle

Cette belle église est située sur la rive droite du Sil, peu avant qu'il ne se jette dans le Miño. Elle est entourée d'une végétation luxuriante dans un site qui a été choisi par les anciens ermites, dont il reste quelques vestiges comme plusieurs tombes anthropomorphiques.

Elle atteint sa plus grande splendeur au XIIe siècle sous la règle bénédictine

Cette église appartenait à un monastère de religieuses bénédictines. La vie monastique a été préservée à San Fiz jusqu'à la réforme de la fin du XVe siècle, lorsque les moniales de cet ordre en Galice ont été obligées de déménager au monastère de San Paio de Antealtares à Santiago.

Église située sur un camp romain

Pour certains historiens, il s'agit de la mythique Proentia des Romains, car de nombreux vestiges romains ont été retrouvés provenant de ce camp et réutilisés dans différents endroits.

Un bel exemple d'art roman rural du XIIe siècle

Cette petite église est un bon exemple de l'art roman rural du XIIe siècle en Galice.

À ne pas manquer!

Consultez les informations sur les itinéraires guidés de l'art roman 2020 ici.

Autres services de guides et itinéraires personnalisés sur l'art roman ici.